Manifestation devant l'église St Roch
Les dispositions de la loi
Manifestation à l'église St Roch au moment de l'inventaire des biens
Accueil
L'article 2 de la loi affirme : "La République ne reconnaît, ne salarie, ni ne subventionne aucun culte..." et l'article 28 : "Il est interdit à l'avenir d'élever ou d'apposer aucun signe religieux sur les monuments publics ou en quelque emplacement public que ce soit". La loi de 1905 affirme la prééminence du civil sur le religieux : le monopole de l'Eglise sur les funérailles est supprimé, le mariage civil précède la cérémonie religieuse. Les bâtiments religieux construits avant 1905 deviennent propriété de l'Etat qui les dévolue aux communes chargées désormais de leur entretien. Les associations cultuelles ne peuvent plus recevoir de dons et legs. Enfin, la loi de 1905 abroge le Concordat et supprime ses relations avec le Vatican.
Une loi vite bafouée Suite