Biographie
Arrestation Correspondances
Une famille de résistants
Monument "Jean Puech"
Accueil
Jean Puech est né à Paris ( 17è) le 18 mars 1887, de Pierre Emile Alphonse Puech et de Elise Bourg née Trembloy. Il se marie à Neuville-lès-Dieppe le 18 novembre 1910 ave Louise Lévêque née à Dieppe le six février 1891. Mobilisé pendant la Première Guerre Mondiale, il sera blessé au combat en 1915, près de Verdun. Il recevra la médaille milittaire de 14-18 et sera réformé le 31 mars 1923. Il adhère à la Libre Pensée Dieppoise en 1919. Il adhère également à la Franc-Maçonnerie. Il est membre de la loge dieppoise du Grand Orient "Le Phare de la Liberté". Jean Puech est "expert-automobiles" et possède un garage rue de la République à Neuville. Il devient maire de Neuville en mai 1938. Arrêté en octobre 1943, il meurt en déportation en janvier 1945 à Dachau.
Dès 1940, le régime de Vichy dissout les loges maçonniques et soumet les francs-maçons au même régime que les Juifs. Ils sont exclus par la loi d'août 41 des administrations et des mandats électifs. La liste des "démissionnaires d'office" est publié au Journal Officiel. Jean Puech écrit au Préfet demandant une dérogation pour rester maire, déclarant avoir démissionné de la loge en janvier 1936.